Quand et comment avez-vous prévenu les clients de ce changement ?

Le 11/8/2016, nous avons envoyé le message suivant à tous nos clients disposant d’un crédit d’interrogations de nos services Web :

Cher client MaxMind,

Veuillez noter un prochain changement dans la façon dont vous achetez vos interrogations de services MaxMind. Aucune action n’est requise de votre part.

Actuellement, vous achetez des interrogations séparément pour chaque service. À compter du 12 septembre, vous déposerez un certain montant sur votre compte. Le coût de chaque interrogation d’un service MaxMind quel qu’il soit sera déduit du solde de votre compte. Cette approche simple signifie que vous provisionnerez un seul compte, utilisable pour tous les services.

Vous pourrez sélectionner l’option auto-recharge et modifier votre mode de paiement de façon à recharger automatiquement votre compte lorsque le solde descend à 25 % du montant de votre dernier achat.

Si vous aviez choisi l’abonnement mensuel ou l’option de renouvellement automatique de votre crédit d’interrogations, ces options seront automatiquement converties en option auto-recharge qui s’exécutera automatiquement lorsque le solde de votre compte descendra à 25 % du montant de votre dernier achat. Le nouveau montant minimal d’achat est de 20 $. Si vous avez plusieurs soldes d’interrogations pour plusieurs services différents, ces soldes seront combinés en un seul montant d’auto-recharge.

Considérons, par exemple, un client ayant souscrit deux abonnements mensuels à 20 $, l’un pour GeoIP2 Precision City et l’autre pour minFraud Standard, chacun disposant d’un solde de 8 $ d’interrogations. Ceci sera converti en un crédit d’interrogations de 16 $ avec une auto-recharge de 40 $ qui se déclenchera automatiquement lorsque votre solde descendra à 10 $.

Ces modifications n’affectent pas les achats de bases de données GeoIP. Comme précédemment, vous réalisez un achat unique pour la licence de site de la base de données, puis vous vous abonnez aux mises à jour ou les achetez selon vos besoins.